L’art dans les jardins (10 juin 2018)

Le dimanche 10 juin, Anita, Jessy, Perle, Agnès, Emmanuelle et Gwenola sont allés à Houdreville,  visiter le Jardin Jean Vallée.

C’est une manifestation organisée pour la 13 ème année, par l’association Art et Jardins,  en partenariat avec la « Mission des Métiers d’art Grand Est ».

Le jardin Jean Vallée fait 3 000 m2 de terrain en pente. Il a une très large variété de vivaces, arbres et arbustes.

Tout cela a créé des scènes et des ambiances contrastées et ravive une demeure de la Renaissance/ fin XVII ème siècle.

Il y avait également des expositions de bijoux, d’objets faits en osier etc…

Les résidentes ont aimé cette sortie aussi belle visuellement, qu’au niveau des senteurs. Particulièrement, l’odeur de la Rose 😉

Elles ont pu également observer deux tortues dans le bassin du jardin 🙂

 

 

Un petit tour en campagne (6 juin 2018)

Le mercredi 6 juin, Marie et Emmanuelle sont parties pour une petite balade au milieu des vaches de Thomas Colin.

Emmanuelle a pu revoir String, la jument de Marie, et lui a même donné à manger 🙂

Une fois le goûter de la jument fini, Emmanuelle demande des nouvelles de Buzz, le chien. Du coup, elles ont décidé d’aller le promener dans le fort de Villey le Sec 🙂

En rentrant de balade, elles rencontrent Simon, Radio Déclic. Les voici partis pour papoter avant de retourner au Foyer.

Un bel après-midi passé sous le soleil 🙂

Une journée sportive (6 juin 2018)

Le mercredi 6 juin, Agnès a participé aux Olympiades des ESAT, qui se sont déroulées à Dombasle.

Elle a pu essayer tous types de sport et s’est vraiment bien amusée 🙂

Elle est revenue au Foyer avec un diplôme, une médaille et grand sourire 😉

Elle vous a écrit un petit mot pour tout vous expliquer.

A nos baskets   (cliquez sur le lien)

Une maille à l’envers, une maille à l’endroit (2 juin 2018)

Le samedi 2 juin, c’était la Journée Mondiale du tricot. Pour cela, Perle, Gwenola, Agnès, Emmanuelle, Sara et Marie se sont rendues à Lunéville, place Léopold.

Madame PAQUOTTE Audrey, qui tient le magasin Coccifl à Lunéville, a organisé un rassemblement en cette occasion. L’objectif était de réaliser des carrés pour des couvertures, la confection de bonnets, d’écharpes et de tours de cou. Tout cela sera offert à des femmes en réinsertion sociale. Deux associations étaient partenaires de cet événement: le Zonta Club Lunéville et le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF).

En arrivant sur place, Gwenola et Perle se sont faites interviewer par un journaliste de l’Est Républicain qui leur demandait si elles aimaient tricoter.

Madame PAQUOTTE nous accueillies et nous a donné de quoi tricoter (laine et aiguilles). On s’est installées autour d’une table et une autre personne est venue nous aider à démarrer.

Agnès, Gwenola et Emmanuelle sont lancées, elles enchainent les mailles 🙂

Sara et Marie apprennent à démarrer un tricot et à le poursuivre.

Perle essaie d’apprendre le crochet, puis à tricoter avec les bras. Mais tout cela est difficile pour elle, du coup une dame l’aide à faire une poupée en rintintin, que Perle réalise à la perfection 😉

Un bel après-midi partagé toutes ensemble avec un beau soleil 🙂

Un grand merci à Coccifil pour cette belle initiative 🙂

 

 

 

A vos pinceaux (1er juin 2018)

Le vendredi 1er juin, après leur travail, les résidentes, accompagnées par Marie, Sœur Paul et Jessy, sont allées voir une exposition de peinture à la MJC Bazin, à Nancy.

Lors du trajet en bus pour s’y rendre, Gwenola s’est reposé… Et Marie n’a pu s’empêcher de faire des photos avec les résidentes… Notre dormeuse a éclaté de rire en voyant la photo 🙂

Ce n’était pas n’importe quels artistes qui exposaient…. Il y avait des tableaux des amis du Foyer: François et Thierry.

Un buffet a été servi à la fin du vernissage, que des bonnes choses à déguster 😉

Les résidentes étaient ravies de voir ces œuvres et fières de leurs amis 🙂

 

Tous en chœur (16 mai 2018)

Le mercredi 16 mai au soir, les résidentes, Sœur Paul et Élisabeth sont allées voir le concert de l’armée de l’air, à l’espace Chaudeau à Ludres.

Le Maire de Ludres a présenté le Général, le Commandant d’Ochey et le Chef d’Orchestre. Ce dernier a annoncé l’orchestre de l’Armée de l’Air. Il a dit qu’ils allaient jouer de la musique militaire au début pour les 100 ans de la fin de la guerre 14-18. Après l’entracte, des morceaux, en souvenir des soldats américains et anglais, seront interprétés.

Il y avait 10 musiciennes en grande jupe noire, les hommes étaient en chemise blanche et en uniforme.

Le chef d’orchestre a présenté une musicienne qui a joué toute seule du saxophone, pour ouvrir le concert.

Il y avait beaucoup d’instruments: des cymbales; une grosse caisse, des tambours; des cors; des trompettes qui jouaient deux par deux; des maracas et un batteur. Celui-ci se démenait avec ses baguettes, il était magique. Il buvait de temps en temps.

Ils jouaient tous ensemble, en équipe. C’était merveilleux parce qu’ils avaient des partitions, qu’ils se connaissaient et que le chef d’orchestre les dirigeait.

« Moi aussi, je sais faire les gestes » dit Perle. Elisabeth lui a répondu qu’ils ont mis du temps pour faire cela.

Les résidentes ont beaucoup applaudi, tapé dans leurs mains. Quand tout a été fini, les musiciens sont revenus  sur scène. Ils ont joué en un morceau en plus, qui n’était pas marqué sur le programme. C’était « Peter Pan ».

Le concert était gratuit mais à la sortie, il y avait des corbeilles pour des dons. Ils vont à la Fédération des Armées, pour les orphelins que leurs papas sont morts à la guerre.

Gwenola en est sortie calme et apaisée. Elle a trouvé que c’était une belle musique qui n’énerve pas. Elle a remarqué qu’à la sortie, les gens ne se bousculaient pas.

Les résidentes aimeraient y retourner pour voir et écouter la musique. Ce fut une très belle soirée 🙂

En plein dans les quilles (25 mai 2018)

Le vendredi 25 mai, Anita, Sara et les 5 résidentes ont rejoint Yamina au bowling, à Vandœuvre-lès-Nancy.  Cette sortie permet à Yamina de réaliser son projet de Volontaire de Service Civique.

Une fois la piste numéro 9 réservée, tout le monde se chausse des belles chaussures rouges de bowling et hop hop, en piste!

La première partie est remportée par Emmanuelle avec 107 points! C’est Agnès qui gagne la deuxième partie, avec 92 points. Poursuivie de très près par Emmanuelle avec 90 points… Les perdantes de ces deux parties sont: les accompagnatrices…

Il y a eu de beaux lancés tout au long des deux parties: strikes et spares étaient au rendez-vous 😉

Ah oui, elles ne vous ont pas dit mais entre les deux parties… Perle a faillit tout casser… Elle a lancé la boule sur la piste à côté, au lieu de sur leur piste à elles… Heureusement, personne ne jouait à ce moment là. Un employé du bowling est venu chercher la boule de Perle…. Quel moment de bonne rigolade 🙂

Quand les deux parties se sont finies, il était l’heure d’aller reprendre des forces… Direction le Macdonald 🙂

Ce fût une très belle sortie appréciée de toutes 🙂

 

Sortie florale (6 mai 2018)

Le dimanche 6 mai, Sara et Jessy sont allés au parc de Sainte-Marie à Nancy, avec Agnès, Gwenola et Emmanuelle.

Tout ce petit monde est allé voir la 22ème édition de la Nature en Fête, où il y avait plus de 150 exposants qui sont passionnés ou professionnels en jardinage.

L’objectif de cette manifestation était de mettre en valeur les savoirs-faire des professionnels de l’horticulture, en échangeant avec eux pour avoir des conseils.

Les résidentes ont pu découvrir une grande variété de fleurs, d’arbustes. Également, des stands sur l’environnement, du miel, des bijoux, de l’art etc…

Les résidentes ont vraiment apprécié cette sortie du fait qu’il y avait de très belles choses. Même si certaines n’ont pas pu ramener un petit quelque chose, elles sont rentrées au foyer avec les yeux remplis de beaux souvenirs 😉

Aller plus haut ( 29 avril 2018)

Le dimanche 29 avril, Jessy et Anita ont accompagné Gwenola et Emmanuelle voir une manifestation de cerfs-volants, à l’hippodrome de Nancy-Brabois.

C’était la deuxième édition organisée par Est’Air Cerf-volant club.

Les résidentes ont eu l’occasion d’admirer des cerfs-volants qui ont été créés en France et des pays limitrophes. Elles ont pu voir également comment les pilotes cerfs-volistes manient leurs chefs d’œuvres de façon statistique ou acrobatique.

Les résidentes ont croisé Michel et Pascale, les parents de Marie, ce qui leur a fait plaisir 🙂

C’était une bel après-midi partager dans la bonne humeur et apprécier pas tous 😉

 

Chute, ça commence ! (9 mai 2018)

Le 9 mai, Marie a demandé aux résidentes présentes (Emmanuelle, Agnès et Gwenola) si elles souhaitaient aller au cinéma.  Avec enthousiasme, elles ont accepté d’y aller.

Marie propose d’aller voir « Monsieur je-sais-tout » de Stéphan Archinard et François Prévot-Leygonie.

Voici la synopsis de ce film:

« Vincent Barteau (joué par Arnaud Ducret), un quarantenaire divorcé, est un ex footballeur professionnel désormais entraîneur d’un club de recrutement de jeunes talents du football. En rupture avec sa famille, il avait définitivement claqué la porte de ses parents dès l’âge adulte quand son père avait refusé de le voir embrasser la carrière de footballeur. Sa sœur, personnage compliqué qui court le monde, a abandonné son fils Léonard (joué Max Baissette de Malglaive) aux grands-parents, propriétaires d’un château sur une île de la côte atlantique. Alors que Françoise Barteau est à l’hôpital pour subir un pontage, ses deux employés espagnols, Antonio et Lidia se débarrassent de Léonard, de surnom Léo, pour le confier à Vincent, contre son gré, alors que ce dernier se prépare à partir en Chine pour aller y entraîner une équipe de football.

Léo est un adolescent autiste Asperger très nerveux et introverti qui débite des paroles répétitives et fait des calculs sur tout. Vincent, forcé de traîner Léo, qu’il ne connaissait pas auparavant, sur le terrain de football, ne sait pas quoi faire de ce neveu encombrant. Mais Léo, malgré son handicap, s’intéresse au football et finit par se faire intégrer à l’équipe de jeunes talents. Doté d’un puissant pouvoir de calcul de la tactique footballistique et de la trajectoire des ballons, il fait l’affaire comme gardien de but et émet le vœu de tenter une carrière dans le métier. Il progresse beaucoup dans sa socialisation avec le soutien du médecin du club, la jeune docteure Saubade, malgré la rudesse et l’arrogance de Vincent. Malgré lui, celui-ci devient peu à peu plus indulgent et empathique envers Léo.

Mais tout se gâte lorsque Léo apprend que Vincent va partir en Chine et l’abandonner. »

Ce film a fait ressortir plein d’émotions aux résidentes, ce qui a permis d’aborder différents sujets. Elles ont trouvé le film très beau et très bien joué.

Un bel après-midi qui a été apprécié par les résidentes 🙂